Actualités - Métiers

« En tant que femme il est important de ne pas se mettre des barrières là où il n’y en a pas. »

Après l’obtention d’un DUT en chimie au Puy en Velay, Elidie a affiné sa formation avec un diplôme d’ingénieur en matériaux à l’école Polytechnique Universitaire de Montpellier.

« Mes différents stages en laboratoires de recherche ont confirmé mon intérêt pour ce secteur, et souhaitant me rapprocher du terrain, je me suis spécialisée en gestion de production lors de ma dernière année d’école. » explique Elidie.

En poste en tant qu’ingénieure de gestion de production chez Constellium depuis 2015, Elidie s’est vue confier la mise en place d’un nouveau logiciel informatique de gestion de production au sein de l’un des ateliers de production.          « L’ambition est de simplifier le flux d’informations entre les différents acteurs de l’entreprise et de rendre toutes les étapes de fabrication plus transparentes, plus fluides. Désormais l’opérateur pilotera l’ensemble des étapes et ces dernières seront visibles par tous les services (qualité, finances, commercial…). Toutes les informations seront disponibles en un clic. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur nos ateliers de transformation des plaques d’aluminium (en ailes d’avion par exemple) mais à terme, les 1 600 salariés du site seront impactés » explique la jeune ingénieure. Pour Elidie, « c’est un vrai enjeu industriel. Depuis mai 2016, je travaille sur la définition du système informatique des 15 prochaines années. Je vis cette expérience comme une belle opportunité professionnelle. Constellium me fait confiance pour mener à bien ce projet grâce à mes compétences et mon expérience en gestion des flux ».

Au cours de sa carrière et de ses études Elidie dit avoir été très peu confrontée aux stéréotypes de métiers plus masculins. Lors d’un précédent poste de « chef d’atelier » dans une métallerie « je coordonnais une quarantaine de soudeurs et je me suis toujours sentie à ma place ». Pour elle, il n’y a pas de différences entre les deux sexes, « ce sont les compétences et le relationnel qui priment. Un relationnel d’autant plus important car dans l’industrie on travaille en équipe ». Et si elle avait un conseil pour une jeune fille qui souhaiterait suivre sa voie ? « En tant que femme il est important de ne pas se mettre des barrières là où il n’y en a pas. Par exemple l’industrie française, le secteur dans lequel j’évolue est stimulant ! ».

© 2018 Les industries technologiques - Tous droits réservés

Crédit photos : Pôle formation UIMM Auvergne

  • 16 août 2018
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS