?>
Accueil Actualités Portrait
Actualités - Portrait

Léa : de l’esthétique aux industries technologiques !

Face à un parcours de formation qui ne convient pas, il n’est jamais trop tard pour se ré-orienter.  La preuve avec Léa, qui a su rebondir après un CAP esthétique arrêté en cours de route. Aujourd’hui, la jeune fille de 22 ans est apprentie en Bac pro outillage et partage son temps entre le pôle formation des industries technologiques de Besançon et son entreprise d’accueil. Portrait d’une jeune fille qui a trouvé sa voie dans les industries technologiques !

Après un premier CAP mode suivi de 6 mois de CAP esthétique, Léa remet en question son choix de formation : « Je ne regrette pas d’avoir essayé mais je me suis rendue compte que cette filière ne me plaisait pas. J’ai alors pris la décision d’arrêter. ».

Repenser son projet professionnel

Il n’a pas fallu longtemps à Léa pour rebondir. Son nouveau projet professionnel, elle le construit dans l’industrie. Un secteur qu’elle a découvert un peu par hasard alors qu’elle cherchait à financer sa formation en esthétique : « J’ai rejoint l’entreprise de robotique où travaille mon père pendant quelques mois. J’ai adoré cette expérience ! ». Cette étape professionnelle qu’elle pensait momentanée prend alors tout son sens quelque mois plus tard.

« Je m’occupais notamment de l’assemblage des robots conçus par l’entreprise. Je me sentais vraiment bien dans mes missions, j’avais pas mal d’autonomie et l’entreprise était contente de moi » explique Léa. Un cocktail gagnant pour la jeune fille pour qui travailler dans un milieu majoritairement masculin ne pose aucun problème.

Une formation en alternance

C’est à l’occasion d’une journée portes ouvertes au pôle formation des industries technologiques de Besançon que Léa finalise son projet de ré-orientation. Elle opte pour un Bac pro outillage en trois ans en alternance. « Cette journée a été très utile : j’ai visité le pôle formation, l’atelier ; j’ai rencontré un des formateurs avec qui j’ai pu parler de mon projet. Ça m’a vraiment motivé ! ». Avec l’aide du pôle formation, Léa est recrutée par AMTE, une entreprise spécialisée dans la conception de pièces de précision pour le secteur automobile et électrique.

« Ma mission dans l’entreprise consiste à réaliser le montage des outils et des moules qui servent à fabriquer les différentes pièces. C’est un métier qui fait appel à de nombreuses compétences : savoir piloter des machines complexes, lire des plans en 3D, faire preuve de précision et de méthode… ».

Actuellement en deuxième année de Bac pro, Léa envisage sereinement sa 3e année de formation et réfléchit déjà à l’après Bac pro : « Pourquoi pas poursuivre par un BTS ERO*(Etude et réalisation d'outillage) pour développer notamment des compétences en dessin industriel, essentielles pour modéliser les pièces des outillages ». Léa aimerait par la suite se spécialiser dans les micro-pièces, dans le domaine de l’horlogerie par exemple. « Je suis très minutieuse, c’est un secteur qui me plairait beaucoup ! ».

Les formations industrielles offrent de nombreux débouchés, il suffit d’y penser !

Le pôle formation des industries technologiques Franche-Comté organise une journée portes ouvertes le samedi 11 février ! L'occasion de découvrir les formations en alternance et les métiers qui mènent à l'emploi dans les industries technologiques.

* A noter que le BTS ERO évolue et devient le BTS CPRP option A (Conception des Processus de Réalisation de Produit ) 

Linda H

© 2017 Les industries technologiques - Tous droits réservés

  • 25 janvier 2017
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS