Accueil Actualités Portrait
Actualités - Portrait

Kevin Sanchez : « Participer aux Olympiades accélère mon apprentissage dans l’aéronautique ! »

Il contribue à rendre nos voyages paisibles, en veillant au contrôle et à la sécurité des équipements aéronautiques. Cet été, Kevin Sanchez, 24 ans, participera à la finale des Olympiades des métiers à Sao Paulo au Brésil. Par goût du défi et pour témoigner de son attachement au secteur aéronautique.

« Depuis que je suis tout petit, les avions me font rêver », explique Kevin Sanchez. Ce passionné d’aviation a suivi l’ensemble de sa formation au lycée Airbus : un CAP Mécanicien Cellules Aéronefs suivi d’un BAC Pro Aéronautique option mécanicien systèmes cellules puis un BTS Aéronautique*. Une formation d’excellence qui lui a permis d’être embauché en septembre 2014 en tant qu’inspecteur qualité par le groupe.

Une participation gratifiante et instructive

En août, il représentera la France lors de la finale des Olympiades des Métiers dans la catégorie « maintenance aéronautique », et c’est d’ailleurs sa participation au concours qui lui a permis de renforcer sa connaissance des avions : « Je m’y suis inscrit pour montrer que j’aimais mon métier, que j’étais fier de ce que je faisais. Depuis que je participe à ce concours, on me confie des tâches plus variées au travail ! »

Lors des différentes étapes des Olympiades, Kevin a découvert des métiers qu'il ne connaissait pas, ou peu. Il se souvient même avoir observé le travail des chaudronniers : « Certaines de mes épreuves requièrent des compétences que je n’ai pas ; j’en ai profité pour leur demander quelques conseils, afin de m’améliorer. »

S’entraîner avec détermination…

A Sao Paulo, Kevin participera à plusieurs épreuves, pour lesquelles il s'entraîne depuis sa qualification. Il s'agit de missions proches de celles qu'il accomplit dans son métier, mais les épreuves font aussi appel à une connaissance plus globale du fonctionnement des avions. Il devra notamment créer un câblage électrique en suivant des cotes, façonner une tôle en aluminium pour réaliser une pièce ou encore réaliser une endoscopie dans un moteur, c'est-à-dire vérifier son état et en faire le compte rendu.

Epaulé par ses formateurs, Kevin a également été coaché par des membres du staff du Stade toulousain. Course le matin et autres activités physiques l'après-midi : comme les champions de rugby, les participants aux Olympiades ont travaillé leur endurance, leur résistance physique et leur esprit d'équipe. Des instructeurs commandos dans l’armée sont aussi intervenus et ont organisé une fausse prise d'otages. Objectif : apprendre à gérer le stress pour ne pas se laisser déstabiliser.

… pour mieux résister à la pression !

Lors de la finale à Sao Paulo, les concurrents seront entourés de dizaines d'autres compétiteurs de haut niveau, et les organisateurs se réservent le droit de modifier les épreuves au dernier moment. « Tout cela m'a donné l'endurance dont j’aurai besoin lors de la finale, car la fatigue n'est pas seulement physique : elle est liée à la pression et à l'enjeu du concours », explique le jeune homme.

A l’image de son entraînement comme de son parcours, Kevin s’envole serein pour le Brésil, le vent en poupe, bien décidé à décrocher une nouvelle médaille !

 

* Réalisé en partenariat avec le pôle Formation des IndustriesTechnologiques de Midi-Pyrénées le lycée Saint-Exupéry et le lycée Airbus

 

Pascale Raimbault

© 2015 Les industries technologiques – Tous droits réservés

Crédits photo : Airbus / WorldSkills France-Daniel LeStanc-PPM Boulouris-2015

 

  • 10 juillet 2015
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS