Accueil Actualités Portrait
Actualités - Portrait

Isabelle, bientôt ingénieur et déjà médaillée !

Lors des finales nationales des Olympiades des Métiers qui se sont déroulées à Strasbourg du 29 au 31 janvier 2015, Isabelle Faggianelli a brillé dans la catégorie « Dessin Assisté par Ordinateur » (DAO), en remportant la médaille d'argent. Retour sur le parcours de cette jeune femme passionnée par un métier qui se conjugue aussi au féminin.

 « C'est un honneur d'être une femme, et d'être arrivée seconde dans cette compétition », déclare Isabelle lorsqu'on lui parle de sa victoire. À 21 ans, c'est la seconde fois que la jeune fille participe à cette compétition. « J'étais candidate lors du concours régional quand j'étais en BTS, mais je n'ai pas dépassé ce stade, raconte-t-elle. Avec le soutien de VARIAPOWER, la start-up au sein de laquelle je réalise mon apprentissage, j'ai malgré tout décidé de retenter ma chance l'an dernier et j'ai été sélectionnée dans l'équipe de Franche-Comté. » Lors du concours national fin janvier dernier, Isabelle a affronté 13 autres participants dans sa catégorie, avec au programme cinq épreuves, réparties sur deux jours et demi.

 Le dessin industriel : plus qu’un métier, une passion

Isabelle a 18 ans lorsqu'elle choisit de se tourner vers le dessin industriel. Fraîchement diplômée d'un bac scientifique option physique-chimie avec mention très bien et après quelques recherches, elle découvre le BTS Conception et Industrialisation en Micro-techniques (CIM). « Je voulais faire un métier en lien avec le dessin et l'informatique », raconte-t-elle. C’est chose faite avec le dessin industriel, qui repose sur la production en deux ou trois dimensions des dessins qui donneront naissance aux pièces et produits des industries technologiques.

Après l'obtention de son BTS en 2013, Isabelle décide de continuer ses études et s'inscrit à l'École Nationale Supérieure de Mécanique et des Micro-techniques (ENSMM) de Besançon, en apprentissage, dans la filière Micro-techniques et design, luxe et précision. « Dans le dessin industriel, pas de place à la monotonie !, s’enthousiasme Isabelle. Toujours de nouvelles pièces à concevoir, des systèmes à inventer, des formes à créer... Il faut être rapide, efficace et précis. On peut travailler dans différents domaines : l'aéronautique, le médical, l'horlogerie, la joaillerie, l'énergétique... ».

 « Si on croit en soi, on peut toujours atteindre son but »

 Si ce métier passionne la jeune femme, elle est souvent en minorité dans des effectifs majoritairement masculins : «Mes maîtres de stage étaient souvent plus attentifs avec moi qu'avec les garçons, plus patients... Même si j'ai appréhendé le fait de ne travailler qu'avec des hommes avant mon entrée en BTS, j'ai finalement été vite à l'aise ! » Une expérience qui lui permet de vaincre sa timidité et de s’affirmer.

« J'ai appris que si on croit en soi, on peut toujours atteindre son but, explique-t-elle. Mais aussi qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Malgré ma médaille, il me reste encore beaucoup à apprendre ! »

 

Valentine Monbeig 

© 2015 Les Industries technologiques – Tous droits réservés 

Crédits photo : WorldSkills France

  • 19 mars 2015
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS