Accueil Actualités Innovation
Actualités - Innovation

Trophées de Janus : le design au service de l’industrie et de l’homme

Corbeille BagatelleDepuis 60 ans, les Janus de l’industrie récompensent la démarche des industriels en direction du design. Car le soin apporté à la forme peut faciliter l’usage d’un objet ! Le palmarès de la cuvée 2013 a été dévoilé fin janvier et, cette année encore, la sélection du jury de professionnels prouve que l’industrie française a de fortes capacités d’innovation. Et qu’elle a à cœur de placer l’humain au centre des usages.

Voilà quelques mois qu’un nouvel objet essaime les rues de Paris. Joli et pratique, il se fait remarquer tout en se fondant dans le paysage, sans détonner du reste du mobilier urbain. Cet objet, c’est la corbeille Bagatelle. Le nouveau modèle de poubelle publique, dessiné par l’architecte urbaniste et designer Jean-Michel Wilmotte et fabriqué par l’entreprise SERI, est adapté au plan Vigipirate de par sa transparence, facilement utilisable par les usagers et les personnels des services de propreté. Ces qualités ont valu à la corbeille aux courbes élégantes le Janus de la Cité 2013, décerné par l'Institut français du design, fin janvier au Sénat.

Les « 5 E »

Depuis 60 ans, les trophées Janus de l’industrie récompensent les produits industriels « pensés dès leur conception pour apporter une valeur d’usage, donc un bénéfice pour l’utilisateur », ayant en commun les « 5 E », sur lesquels ils sont évalués: ergonomie, esthétique, économie, éthique, émotion. Le Janus est un label reconnu par le ministère du Redressement productif. Son objectif est d’encourager les projets utilisant le design pour améliorer le cadre de vie. Il récompense des démarches créatives exemplaires des petites et moyennes entreprises.

Améliorer la vie quotidienne

Ces innovations touchent tous les domaines, y compris la santé. Dans cette catégorie, un projet primé en 2013, créé au CHRU de Lille, a pour objectif d’offrir plus d’autonomie aux malades et de souplesse au personnel soignant. La Concept room opus 2 est en effet un fauteuil 3 en 1, capable de se transformer selon le besoin en fauteuil-lit, brancard ou table d’intervention. Elle est en outre équipée d’accessoires médicaux et d’une tablette tactile sur bras articulé. Son ultra-connexion permet la surveillance à distance et sans fil des paramètres vitaux du patient.

Concept  room

Robinet DysonLe robinet qui sèche les mains

Parmi les lauréats, citons encore le robinet magique de Dyson, capable non seulement de laver mais aussi de sécher les mains. Il est équipé de capteurs infrarouges repérant la position des mains grâce à un faisceau lumineux. Ainsi, l’utilisateur n’a plus à toucher le robinet. Un gain économique, écologique et hygiénique ! Le jury des Janus l’a primé pour « la nouvelle gestuelle, la valorisation énergétique et la réduction de la nuisance sonore grâce au moteur numérique ».

Résolument tournés vers l’avenir, les Janus, par leur palmarès, montrent que si l’avenir sera connecté, la machine, de plus en plus perfectionnée, a bien vocation à se mettre avant tout au service de l’homme. Pour faciliter son quotidien grâce aux progrès et à la créativité de l’industrie.

 

 

Pascale Raimbault

©2014 Les Industries Technologiques – Tous droits réservés

Photos : Wilmotte & associés / Clubster santé / Dyson

 

 

 

 

  • 01 avril 2014
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS