Actualités - Formations

"Ca me plait d'être indépendant et autonome"

Après avoir suivi un BTS en alternance, Florent Tessier s’est fait embaucher en tant qu’opérateur commande numérique polyvalent. Gros plan sur un job de précision…

Florent Tessier est heureux. À tout juste 20 ans, il vient de signer son premier CDI (contrat à durée indéterminée). Il travaille désormais en tant qu’opérateur commande numérique polyvalent chez Project à Vendôme (41), entreprise de mécanique de précision agissant dans les domaines de l’aéronautique, du médical et de l’énergie. Une bonne nouvelle pour cet ancien apprenti qui a obtenu un BTS d’Industrialisation des produits mécaniques en juillet 2012.

« Je me suis très bien entendu avec mes collègues »

« J’ai fait mon apprentissage chez Project et ce qui m’a tout de suite plu, c’est l’ambiance. Je travaille la plupart du temps avec deux personnes de 25 et 33 ans et je n’ai pas mis longtemps à m’intégrer », raconte Florent.

« En plus, je me suis très bien entendu avec Jean-Marie Denis, mon tuteur au sein de cette entreprise de 100 personnes. En tant que metteur au point, ce dernier m’a appris à être patient, attentif et rigoureux. Il m’a aussi convaincu qu’il ne fallait pas hésiter à poser des questions quand on avait des doutes... Nous travaillons sur des machines avec du matériel coûteux, et chaque erreur coûte très cher !!! »

Je travaille avec des machines, des étaux et des robots !

En fonction des semaines, Florent est soit du matin : 5h-13h, soit de l’après-midi : 13h-21h. Sitôt sur place, il commence par prendre les consignes de l’équipe précédente Ensuite il règle les séries de pièces à réaliser en fonction des délais de livraison. Puis il lance la production soit manuellement soit automatiquement avec l’aide d’un robot de chargement.

Je fabrique des pièces pour l’aéronautique, l’automobile et le nucléaire

« Ce que j’aime, c’est la diversité de mon travail. On fabrique toutes sortes de pièces pour l’aéronautique, le secteur médical, l’automobile, le nucléaire ou encore la pétrochimie. La plus petite pièce fait à peine 20 mm de diamètre et la plus grande peut aller jusqu’à un mètre de long. Cela va d’un indicateur de freinage d’urgence pour un avion Airbus à un siège de table d’opération  ».

Passionné de technologie depuis le collège, ce dernier s’est naturellement orienté vers un bac STI (Sciences et technologies industrielles) Génie mécanique. « Mais après mon bac, je ne savais pas trop quoi faire… », se souvient Florent, « un BTS ? lequel ? En alternance ou pas ? » 

Au CFAI, les cours étaient donnés par des formateurs

Après s’être renseigné sur les formations et avoir pas mal hésité, ce jeune vendômois est allé visiter plusieurs écoles et centres de formation avec ses parents. Il a ensuite porté son choix sur le CFAI de La Chapelle Saint-Mesmin près d’Orléans(45).

« Ce qui m’a plu, c’est que les cours n’étaient plus donnés par des profs mais par des formateurs. Dans la plupart des cas, ces derniers ont suivi le même parcours que nous et ils s’intéressent beaucoup à ce que l’on fait à l’intérieur de l’entreprise. Nous échangeons énormément sur les méthodes de travail et ça, c’est très positif.»

En alternance, j’ai tout de suite pu profiter de mon salaire !

Pour lui, « il ne faut pas avoir peur d’abandonner les vacances scolaires », car l’avantage de l’alternance, c’est que l’on est tout de suite payé. « Ça me plaît d’être autonome et indépendant.  Je ne suis plus obligé de réclamer de l’argent de poche pour m’acheter ce qui me fait plaisir ou pour faire des sorties entre amis.

Pour choisir son entreprise, Florent recommande de se renseigner autour de soi. Comme il habite près de Vendôme, il connaissait déjà certains salariés et avait eu de bons échos…et pas des moindres ! Son père travaille comme rectifieur chez Project depuis une dizaine d’années. « J’ai visité l’entreprise et c’était vraiment la découverte », se souvient Florent. « Aujourd’hui, c’est un monde que j’apprécie beaucoup. Je continue à me former et à acquérir de l’expérience. Mon objectif d’ici 7 ou 8 ans, c’est de devenir metteur au point, comme mon tuteur ! »

Sophie Lavoix

© 2012 Les Industries Technologiques - Tous droits réservés

REPERES

LES CENTRES DE FORMATION

Florent a suivi un BTS d’Industrialisation des produits mécaniques au CFAI, Centre de formation des apprentis de l’industrie de La Chapelle Saint- Mesmin près d’Orléans (45) http://www.cfai-centre.fr/Orleans,54

 

LES PARTENAIRES

L’entreprise PROJECT près de Vendôme (41)

 

VIDEO

Lien vers la vidéo Mon métier à venir/Florent

 

 

  • 24 septembre 2012
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS