Actualités - Portrait

Pierre, en route pour l’or !

Dernière ligne droite avant les finales nationales des Olympiades des Métiers pour Pierre et sa « Team Pina 2017 ». Du 9 au 11 mars prochains à Bordeaux il représentera la région Nouvelle-Aquitaine dans la catégorie « Production industrielle en équipe » et se mesurera aux candidats venus de toute la France pour tenter de décrocher sa place au sein de l’équipe de France des métiers !

Le virus des Olympiades des Métiers, Pierre l’a attrapé il y a plus de deux ans, alors qu’il participait, en solo, à la 43e édition dans la catégorie « Contrôle industriel ». Il s’était à l’époque hissé à la 7e place lors des finales nationales à Strasbourg. Cette année, c’est en équipe qu’il participe à la compétition avec l’épreuve de « Production industrielle ».

Un esprit d’équipe

L’épreuve a déjà commencé pour Pierre et ses partenaires Arthur et Iban qui ont reçu il y a quelques mois le cahier des charges d’un chariot à concevoir en amont de la compétition. Le jour du concours, ils devront à la fois prouver que leur prototype répond bien aux exigences des experts mais aussi fabriquer un autre produit à partir d’un dossier de fabrication et d’une caisse surprise comprenant les composants nécessaires.

Pierre (à gauche)

Dans l’équipe, chacun a sa spécialité. Pierre s’occupe de l’électronique, de l’électrique, de la partie automatisme et d’un peu de chaudronnerie. Mais chacun doit aussi pouvoir seconder un membre de son équipe en cas de besoin. « Le jour J, c’est utile de pouvoir compter sur un co-équipier en cas de doute. C’est un vrai travail d’équipe : il faut apprendre à réfléchir ensemble et faire preuve d’adaptation » explique Pierre.

Coaché par son entreprise 

Chaque semaine, Pierre consacre plus de dix heures à préparer la compétition, et il peut compter sur le soutien de l’Atelier Industriel de l’Aéronautique (AIA) de Bordeaux où il réalise sa formation d’ingénieur en apprentissage. Actuellement en 2e année à l’Ensam de Bordeaux en partenariat avec l’ITII, il a rejoint le département méthodes des moyens de production de l’AIA en tant qu’apprenti. Au quotidien, il s’occupe de la maintenance des équipements qui permettent de tester les moteurs des aéronefs de la Défense.

« Nous sommes attachés à la formation des jeunes que nous soutenons activement » explique Thierry Commerçon, chef de département à l’AIA. L’établissement permet ainsi à Pierre d’utiliser les matières premières et les pièces dont il a besoin et d’avoir accès à de la formation : « L’AIA me met à disposition des moyens mais aussi un formateur qui m’aide à peaufiner ma technique. ».

Une expérience hors du commun

A quelques jours de la compétition, le stress monte pour Pierre qui conjugue ses heures en formation, ses missions d’apprenti et sa préparation. Un rythme soutenu mais surtout une expérience hors du commun pour le jeune homme de 23 ans : « Les Olympiades représentent avant tout pour moi un défi personnel. C’est très enrichissant et formateur : on rencontre d’autres jeunes passionnés par l’industrie, on doit apprendre à gérer notre stress, à gérer un emploi du temps, des contraintes. On apprend beaucoup».

A long terme, Pierre aimerait poursuivre sa carrière dans la maintenance. Pour l’heure, il se concentre à 100% sur la compétition à venir, avec un seul objectif : arriver premier !

Envie d'en savoir plus ? Suivez les aventures de Pierre sur son site

© 2017 Les industries technologiques - Tous droits réservés

Linda H

 

 

  • 28 février 2017
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS