Accueil Carrières Chaudronniers-soudeurs

Chaudronniers-soudeurs

Un chaudronnier a besoin de savoir souder et un soudeur peut parfois contribuer à un travail de chaudronnerie. Ces deux métiers, très liés l’un à l’autre, sont très demandés comme dans la construction navale, l'aéronautique, l'automobile... et ce jusqu’aux quatre coins du monde. Ils sont indispensables dans les étapes de fabrication et leur qualification, en constante évolution, suit les niveaux d’exigence et de technicité des matériaux et de l’environnement.

C’est un métier en tension, dans lequel il y a plus de postes à pourvoir que de candidats. Les personnes qualifiées sont recherchées. Dans ce domaine, on peut avoir un poste durable et évoluer.
Françoise Diard , Responsable Pôle Emploi & Gestion des compétences de l’UIMM

Offres d'emplois

Le salaire moyen du chaudronnier est de 1 800 euros brut. S’il se rend chez le client ou sur un chantier, s'il travaille en deux ou trois huit, il peut toucher jusqu’à 4 000 euros brut.

Formations

Le socle de la formation de base peut être la même. On peut commencer par un CAP, un bac pro, continuer d'évoluer avec un BTS, en se formant par exemple dans les pôles formation des industries technologiques.

Actualités

Les métiers de chaudronnier et de soudeur évoluent énormément, car les matériaux changent pour devenir plus légers, recyclables... Les outils changent aussi, avec l'arrivée de robots et de machines automatisées.