Accueil Actualités Tendances
Actualités - Tendances

Les énergies marines, un océan de solutions pour produire de l'énergie !

Le saviez-vous ? Avec 11 millions de kilomètres carrés de zone maritime, la France est la deuxième puissance maritime mondiale après les Etats-Unis ! Ce patrimoine naturel constitue une opportunité précieuse pour contribuer au développement d’une croissance verte. En effet, en exploitant les ressources du milieu marin telles que la force des courants, des vagues ou du vent, il est possible de produire de l’énergie propre et renouvelable…tout en créant des emplois grâce aux industries technologiques qui innovent dans ce secteur ! Focus sur ces énergies maritimes renouvelables (EMR) !

Les EMR : un panel large de technologies

L’éolien en mer est sans doute la technologie d’énergie marine la plus connue ! Fixées au fond sous-marin, les éoliennes « offshore » reposent sur un fonctionnement identique à celles des éoliennes terrestres : les pales tournent grâce au vent, et l’énergie cinétique ainsi produite est transformée en énergie électrique à l’aide d’un générateur. L’éolien flottant permettra dans les prochaines années de s’éloigner davantage des côtes, là où le vent souffle plus fort ! Un parc d'éoliennes flottantes est d'ailleurs en construction à Fos-sur-Mer, pour une mise en service prévue en 2018.

Il est aussi possible de tirer profit de la force des courants marins pour produire de l’électricité grâce aux différentes technologies d’hydroliennes ! L’énergie mécanique produite par l’actionnement des hélices via les courants marins est transformée en électricité grâce à un alternateur. En Bretagne, deux hydroliennes de DCNS et OpenHydro ont été immergées depuis le début de l'année. Ces turbines de 16 mètres de diamètre achemineront l’électricité jusqu’aux habitations des côtes.

Et ce n’est pas tout ! L’énergie des vagues, tout comme l’énergie thermique des mers (différence de température entre les eaux de surfaces des océans, plus chaudes et les eaux froides profondes) peuvent aussi être exploitées pour produire de l’électricité ! En Corse, cette technologie est déjà testée dans plusieurs maisons, pour les chauffer ou les climatiser !

Le savoir-faire des industries technologiques au service des EMR !

Le potentiel de ces technologies est amené à se développer grâce aux travaux de recherche et développement menés par les professionnels des industries technologiques !  Alstom a par exemple installé à Nantes un centre mondial de R&D spécifiquement dédié aux EMR.

L’expertise des entreprises industrielles est au cœur des EMR  pour concevoir des structures résistantes, prévenir leur corrosion, mais aussi les installer en mer et s’occuper de leur maintenance.  De nombreux métiers complémentaires interviennent par exemple dans la réalisation des éoliennes : ingénieurs R&D, chaudronniers, soudeurs et spécialistes de l'électronique assurent la conception, la construction et l'assemblage, tandis que les techniciens de maintenance veillent au bon fonctionnement des équipements dans la durée. Les chargés d'exploitation, quant à eux, doivent maîtriser la mécanique et les automatismes et surtout, les réseaux électriques et le raccordement au réseau de distribution.

Avec un potentiel de 50 000 emplois en France à l’horizon 2030, le secteur des énergies marines renouvelables promet de nombreuses opportunités de carrières, avec une approche tournée vers l’international et les îles. Le pôle formation des industries technologiques dispense des formations dans le domaine de l’énergie et du génie climatique qui mènent à ces métiers : renseignez-vous et relevez le défi de la transition énergétique !

 

 

Pascale Raimbault

© 2016 Les industries technologiques – Tous droits réservés

Crédits photo : Nenuphar

 

Source : L’industrie maritime française s’engage pour les énergies maritimes renouvelables – SER / GICAN 

 

  • 25 Mai 2016
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS