Accueil Actualités Métiers
Actualités - Métiers

Imprimeur 3D ? Un métier recherché !

Avec l’impression 3D, l’industrie fait sa révolution. Ce procédé, qui redessine les contours des métiers industriels, est aussi synonyme d’opportunités professionnelles. Tour de la question avec Dominique Droniou, dirigeant de l’entreprise Th Industries située à Sarrigné (Maine-et-Loire) et spécialiste en fabrication additive par dépôt de fil.

Ses maquettes en 3D ont fait sensation au dernier CES de Las Vegas ! En pleine croissance, Th Industries a récemment recruté deux jeunes collaborateurs pour accompagner son développement.

Un procédé en plein boom

« Notre spécialité est l’impression 3D plastique par dépôt de fil. Une buse chauffe le plastique contenu dans une bobine pour le liquéfier et le déposer en couches successives. L’objet est conçu tranche par tranche ». Avec ce procédé, Th Industries conçoit des pièces qui entrent dans la composition de machines spéciales pour l’industrie. Grâce à un parc de machines important, la TPE produit des pièces de façon très agile, avec la possibilité de les ajuster durant la production sans surcoût. Une révolution !

Au plus près des machines

Pour accompagner le développement de l’entreprise, Dominique Droniou a recruté deux jeunes demandeurs d’emploi. Tous deux ont suivi une formation de remise à niveau avant d’intégrer l’entreprise.  Morgan, 24 ans a été le premier à rejoindre Th Industries, après une candidature spontanée. Il est aujourd’hui en CDI. « Il cherchait sa voie et les nouvelles technologies l’intéressaient beaucoup » explique le chef d’entreprise. Son métier ? Technicien régleur sur imprimante 3D. « Un poste très polyvalent et très opérationnel, qui suppose de bien connaître les machines ».

Des métiers de terrain

En plus d’exiger de la ténacité et du bon sens, il est indispensable de savoir modéliser en 3D et d’avoir une connaissance fine des matériaux et de leurs propriétés : « les pièces destinées à être imprimées que nous concevons pour nos clients doivent résister à des environnements variés. Il est important de choisir les matériaux en fonction de ces contraintes ».  

Quelles formations privilégier pour devenir un professionnel de l’impression 3D ? « Tout ce qui a trait à la conception en bureau d’études et à la mécanique » explique Dominique Droniou, qui a commencé sa carrière avec un BTS plastique composite en poche. Avec un passage obligatoire en entreprise : « C’est au sein de l’atelier que l’on apprend à piloter les imprimantes ! ».

Linda H.

©ThIndustries

© 2017 Les industries technologiques - Tous droits réservés

  • 19 avril 2017
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS