Actualités - Formations

5 raisons de choisir l’alternance pour se former aux métiers des industries technologiques

Les chiffres sont éloquents ! En 2014, 78% des apprentis des pôles formation des industries technologiques ont trouvé un emploi six mois après la fin de leur formation*. Et si vous aussi vous vous formiez près de chez vous aux métiers de demain ? Découvrez cinq raisons de choisir l’alternance pour se former aux métiers des industries technologiques !

1. Des formations accessibles à tout niveau d’étude

Les pôles formation des industries technologiques proposent des formations en alternance du CAP au diplôme d’ingénieur qui permettent d’accéder aux métiers des industries technologiques. Victor, vainqueur régional des Olympiades des Métiers, a suivi en 2014 un Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle au pôle formation des industries technologiques d’Auvergne. Cette année, Yassine a suivi un BTS Industrialisation des Produits Mécaniques, partageant son temps entre l’entreprise Bosch et le pôle formation des industries technologiques. Mathilde a quant à elle été recrutée par l’entreprise General Electric en qualité d’assistante ingénieur chef de projet lors de sa 2ème année d’école d’ingénieurs.

2. Des formations concrètes, en adéquation avec les besoins des entreprises !

Ce que Florent a particulièrement apprécié, c’est l’adéquation entre sa formation et le monde professionnel. Le savoir-faire opérationnel qu’il a acquis au pôle formation des industries technologiques lui a permis de signer son premier CDI à l’âge de 20 ans : « Ce qui m’a plu, c’est que les cours n’étaient plus donnés par des profs mais par des formateurs. Dans la plupart des cas, ces derniers ont suivi le même parcours que nous et ils s’intéressent beaucoup à ce que l’on fait à l’intérieur de l’entreprise. »

Relire  « L’alternance : une voie idéale pour se former à un métier »

3. Des formations rémunérées

Le statut d’étudiant en alternance permet d’être rémunéré de 25 à 78% du SMIC en fonction de son âge (de 16 à 25 ans) ! Un premier pas vers l’indépendance et l’autonomie pour les jeunes. Totalement intégré à l’entreprise, l’alternant bénéficie de nombreux avantages : « Son contrat de travail lui confère les mêmes droits que tout autre salarié : salaire, congés payés, protection sociale, droits à la retraite » explique Cyril Collard, chargé de communication au pôle formation des industries technologiques de Champagne-Ardenne.

Relire « Etre alternant : mode d’emploi »

4. Un accompagnement sur mesure

Les pôles formation des industries technologiques accompagnent les jeunes dans leur recherche d’entreprise. En Bretagne par exemple, un service dédié d’une douzaine de conseillers aident les jeunes dès leur inscription : "Cela va de l'aide technique sur le CV ou l'entretien d'embauche à la mise en relation avec les entreprises", précise Monique Allamagny, chargée de communication au sein du pôle formation des industries technologiques de Bretagne. "De mars à septembre, nos conseillères sont en contact permanent avec les jeunes et les entreprises, pour les accompagner dans leur démarche et les aider à finaliser leur projet."

Relire « Pôles formation des industries technologiques : des cursus qui riment avec emploi ! »

5. Des cursus qui riment avec emploi

Alexandre, ingénieur en biomécanique depuis deux ans, avait lui aussi opté pour l’alternance. En 2012, il était en troisième année à l’Institut des Techniques de l’Ingénieur et de l’Industrie (ITII) d’Aix en Provence. « Je conseille ce type de formation à tous mes amis ! Cela permet d’être totalement opérationnel en sortant de l’école, d’avoir un bon CV et des contacts au sein des entreprises ! »

* Enquête annuelle 2015 sur l’insertion professionnelle des apprentis de l’industrie

 

  • 25 septembre 2015
  • Envoyer par mail
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Viadeo
Envoyer

L'email inscrit ne sera ni conservé ni réutilisé

*champs obligatoires

Vous aimerez peut-être

Abonnement aux actualités

Consulter les mentions légales

Mentions légales

L’UIMM, en sa qualité de responsable du traitement, collecte et traite vos données afin de vous adresser la newsletter. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « loi Informatique et Libertés » , vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition pour motif légitime à l’utilisation des données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous adressant au CIL par courrier postal à l’adresse suivante UIMM, Correspondant Informatique et libertés, 56 avenue de Wagram, 75017 PARIS